Un lieu d'exception en Bourgogne

La Maison des Champs est donc un lieu d’exception, où vous pourrez vivre divers moments de qualité :

  • Un séjour de luxe hors du temps dans nos chambres d’hôte XVIIIe avec repas gastronomique,
  • Une dégustation privée de Grands Vins de Bourgogne dans notre cave voûtée du XVe siècle,
  • Un parcours relaxant dans le Grand Jardin, à travers les mille nuances de notre parc verdoyant (jardin à la française, jardin romantique, théâtre de verdure, verger conservatoire…)

Le Théâtre de verdure

Une salle de théâtre de verdure en charmilles, tracé par un élève de LE NOTRE au XVIIIe siècle, constitue l’un des intérêts de ce parc plein de charme (5 hectares). Et il subsiste encore aujourd’hui. C’est un théâtre de verdure à l’italienne, auquel année après année, le propriétaire redonne son aspect d’antan. Un « jardin romantique » se situe entre le Jardin à la française et ce théâtre de verdure.

Le Grand Salon

Cette salle majeure est située au rez-de-chaussée du donjon du XIIIe siècle.

Les murs de ce Grand Salon sont parés des stucs du XVIIIe siècle.

Bienvenue dans la Bourgogne du XVIIIe  siècle !

Découvrez toute la magie d’un domaine médiéval fortifié, témoin de plusieurs époques importantes de notre histoire, du XIIIe au XVIIIe siècles.

La rénovation de ce lieu a pour ambition de vous faire entrer en immersion totale dans son ambiance du XVIIIe siècle, apogée du Domaine à l’époque des Barons de Joursanvault. La Maison des Champs désignait alors la résidence d’été du Seigneur, où il recevait ses amis, festoyait et chassait.

Le Jardin à la Française

Le parterre de vieux buis à la française a été planté par Jean-Baptiste GAGNARE (1691-1768), Premier Baron de Joursanvault, Messire de BAISSEY vers 1750. Ce jardin a été établi sur une terrasse Sud, dans un parc de plaisance extérieur à la cour du château.

Les fortifications & la tour de prison

Le château et les fortifications furent élevés au XIIIe siècle sur des assises gallo-romaines. Au Moyen-Âge, le château est une citadelle - ou maison forte - dont le système est défensif. L’entrée possède encore les vestiges de l’ancien pont-levis devenu pont-dormant vers le XVe siècle. L’ensemble du château est alors une garnison allant jusqu’à 100 gardes.

En 1617, le Seigneur de Joursanvault a tout pouvoir sur ses gens, dont la « haute et basse lice de justice ». La tour de prison XVIe siècle devient alors nécessaire, avec son colombier au premier étage. La prison au rez-de-chaussée, son cachot en sous-sol et la table de justice sont encore présents sur les lieux.

La cave de dégustation

Parce que les grands vins sont un joyau incontournable parmi tous les trésors de la Bourgogne, la cave voûtée du château - datant du XVe siècle - a été aménagée de façon à pouvoir vous accueillir dans des conditions optimales pour une dégustation de vins sélectionnés par les propriétaires.

Bienvenue dans la Bourgogne du XVIIIe  siècle !

Découvrez toute la magie d’un domaine médiéval fortifié, témoin de plusieurs époques importantes de notre histoire, du XIIIe au XVIIIe siècles.

La rénovation de ce lieu est le projet d’une vie pour les propriétaires, dont l’ambition est de vous faire entrer en immersion totale dans son ambiance du XVIIIe siècle, apogée du Domaine à l’époque des Barons de Joursanvault. La Maison des Champs désignait alors la résidence d’été du Seigneur, où il recevait ses amis, festoyait et chassait.

La Maison des Champs est donc un lieu d’exception, où vous pourrez vivre divers moments de qualité :

  • Un séjour de luxe hors du temps dans nos chambres d’hôte XVIIIe avec repas gastronomique,
  • Une dégustation privée de Grands Vins de Bourgogne dans notre cave voûtée,
  • Un parcours relaxant dans le Grand Jardin, à travers les mille nuances de notre parc verdoyant (jardin à la française, jardin romantique, théâtre de verdure, verger conservatoire…)

Le Jardin à la Française

Le parterre de vieux buis à la française a été planté par Jean-Baptiste GAGNARE (1691-1768), Premier Baron de Joursanvault, Messire de BAISSEY vers 1750. Ce jardin a été établi sur une terrasse Sud, dans un parc de plaisance extérieur à la cour du château.

Le Théâtre de verdure

Une salle de théâtre de verdure en charmilles, tracé par un élève de LE NOTRE au XVIIIe siècle, constitue l’un des intérêts de ce parc plein de charme (5 hectares). Et il subsiste encore aujourd’hui. C’est un théâtre de verdure à l’italienne, auquel année après année, le propriétaire redonne son aspect d’antan. Un « jardin romantique » se situe entre le Jardin à la française et ce théâtre de verdure.

Les fortifications & la tour de prison

Le château et les fortifications furent élevés au XIIIe siècle sur des assises gallo-romaines. Au Moyen-Âge, le château est une citadelle – ou maison forte – dont le système est défensif. L’entrée possède encore les vestiges de l’ancien pont-levis devenu pont-dormant vers le XVe siècle. L’ensemble du château est alors une garnison allant jusqu’à 100 gardes.

En 1617, le Seigneur de Joursanvault a tout pouvoir sur ses gens, dont la « haute et basse lice de justice ». La tour de prison XVIe siècle devient alors nécessaire, avec son colombier au premier étage. La prison au rez-de-chaussée, son cachot en sous-sol et la table de justice sont encore présents sur les lieux.

Le Grand Salon

Cette salle majeure est située au rez-de-chaussée du donjon du XIIIe siècle.

Les murs de ce Grand Salon sont parés des stucs du XVIIIe siècle.

La cave de dégustation

Parce que les grands vins sont un joyau incontournable parmi tous les trésors de la Bourgogne, la cave voûtée du château a été aménagée de façon à pouvoir vous accueillir dans des conditions optimales pour une dégustation de vins sélectionnés par les propriétaires.